Bienvenue !

Dernière minute :

En raison de l'épidémie de coronavirus-covid19 et afin de respecter le confinement,

- La bibliothèque partagée est temporairement fermée.

- Tous les rassemblements sont annulés

- Ce site vous permettra de rester en contact avec la paroisse

Merci pour votre compréhension et prenez soin de vous !


Pour Pâques, nous proposons pour les tout-petits 
- l'histoire de Pâques
et pour ceux qui sont un peu plus grands 
- le puzzle de Pâques

Rendez-vous à la rubrique "Jeunes"

*********************************************************

♦Pour les mariages et pour les baptêmes :

les préparations de baptême ou de
mariage peuvent se faire par Skype.

♦Pour des obsèques :

 

Les obsèques devront de se passer au cimetière pour la mise en terre du cercueil ou de l’urne funéraire.
Un culte de souvenir et d’action de grâces pourra être célébré ultérieurement.

Que ce soit pour un mariage, un baptême ou des obsèques, nous vous remercions de contacter la Pasteure Véronique Spindler
par téléphone au 03 89 41 47 24
ou
par mail : spindler.veronique@wanadoo.fr

 

“Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ” (Philippiens 4, 6-7).

 

*********************************************************

*********************************************************

*********************************************************

Vous trouverez ci-dessous un message en anglais puis en français du Révérend Dr Mark Barwick de la paroisse anglicane St-Alban de Strasbourg :

 

*********************************************************

 

Renouvellement du mandat du Président de l’UEPAL

Renouvellement du mandat du Président Christian Albecker et Orientations stratégiques pour l’UEPAL

Le mandat de président du Conseil de l’UEPAL est renouvelé tous les 3 ans.
Celui du Président Albecker arrivant à échéance en février 2020,
le Conseil plénier du 21 janvier 2020 a décidé de lui confier un nouveau mandat de 3 ans.
À cette occasion, le président Albecker a présenté un bilan du mandat écoulé, qui décrit le travail effectué par les Assemblées et le Conseil, ainsi que les avancées dans la mise en œuvre des « Orientations stratégiques pour l’UEPAL dans la décennie à venir (2015-2025) ».

Ces Orientations, adoptées par l’Assemblée de l’UEPAL il y a 5 ans, sont maintenant à mi-parcours.
Le Conseil a estimé que le moment serait opportun de les revisiter, pour vérifier si elles sont toujours pertinentes, s’il faut les infléchir ou les modifier.
Ce processus sera piloté par un petit groupe de personnes chargées de recueillir auprès des acteurs de terrain leur avis sur cet important document, en vue de présenter à une future Assemblée un rapport sur la manière de poursuivre notre chemin en UEPAL à partir de ce texte.

 

*********************************************************

 

Le mot de M. Christian Albecker pour ce mois de janvier :
« Plus rien ne s’oppose à la nuit »

Ce titre choisi par l’éditorialiste des DNA pour l’édition du mardi 7 janvier dernier peut paraître choquant, mais il a été rédigé dans le contexte de la montée des tensions entre les États-Unis et l’Iran, après l’assassinat du général Soleimani. Le journaliste soulignait à juste titre que le président américain avait franchi le pas susceptible de semer le chaos sur l’ensemble de la planète.

Écrit quelques jours après Noël et l’Épiphanie, deux fêtes qui célèbrent la lumière du Christ, venu dans le monde pour faire reculer et vaincre les ténèbres, ce titre a quelque chose d’inquiétant. Notre planète est-elle à ce point malade – les risques de conflit venant s’ajouter aux perspectives environnementales catastrophiques – qu’on ne peut plus rien attendre d’autre que la nuit ? Mais il faut aussi entendre d’autres voix, comme celle de Hubert Reeves, à qui on demandait récemment ce qu’il pensait des prévisions des « collapsologues », dont certains envisagent l’effondrement de notre écosystème et la disparition de l’espèce humaine. Le savant a insisté pour dire que personne ne pouvait prédire des choses aussi certaines, et qu’il reste à l’humanité bien des possibilités d’agir. Et de citer de nombreux exemples d’une accélération des initiatives, souvent peu médiatisées, en faveur de la préservation de la planète et de la paix.

En réalité, une seule chose est sûre, c’est que les prophètes de malheur ont toujours existé. Et les guerres ont tristement émaillé l’histoire depuis la venue de Jésus, qui déclarait : « Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerres ; ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin » Matthieu 24,6. Ne vous effrayez pas, n’ayez pas peur : c’est là le cœur de l’enseignement de Jésus et de la Bonne Nouvelle de sa venue dans le monde. Et cela rejoint notre mot d’ordre pour 2020 : « Je crois, Seigneur, viens au secours de mon manque de foi » Marc 9,24. La foi est moins affaire de croyance que de confiance : c’est de confiance que nous avons tous besoin, d’abord et fondamentalement en Dieu, qui est la source de notre confiance. Et cette confiance que Dieu nous a faite en venant parmi nous à Noël, nous pouvons alors la partager en faisant confiance aux autres et à nous-même.

Bonne et heureuse année à toutes et à tous, dans la foi et la confiance !

“Je crois, Seigneur, viens au secours de mon manque de foi”
Marc 9,24

********************************************************

 

DSC04584-v2
Silence

Seigneur nous te savons proche de nos détresses. Tu comprends ce que nous vivons, tu veux nous accompagner si nous acceptons ton compagnonnage. Aide-nous à réaliser qu’il nous faut ton soutien, apprends-nous à voir la main tendue et à la saisir. Permets-nous de rester humble dans nos décisions comme dans nos choix de vie. Amen

Si tu venais, Seigneur, nous aider à laisser le temps au temps. Peut-être qu’en dépit de nos brisures, nous serions capables de t’entendre, Seigneur, en laissant ta parole résonner en nous, pour nous inviter à vivre d’autres saisons.